Décembre 2018
Consulter toutes les activités
dim lun mar mer jeu ven sam
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Grande tourbière de Villeroy

Veuillez prendre note que depuis 2012 la grande
tourbière de Villeroy est devenue une réserve écologique.

La Grande tourbière de Villeroy, située en partie dans les municipalités de Villeroy, Notre-Dame-de-Lourdes et Val-Alain, constitue l’une des dernières grandes tourbières naturelles du sud du Québec avec une superficie d’un peu plus de 1500 hectares. D’après une étude récente réalisée par Mme Monique Poulin, chercheure de l’Université Laval, portant sur plus de 600 tourbières au sud du fleuve Saint-Laurent, cette tourbière se classe au 2e rang en terme de potentiel de conservation, pour la diversité des habitats et de la végétation qu’on y retrouve, et pour sa très grande superficie. Des inventaires floristiques réalisés entre 2003 et 2005 ont permis d’y recenser plusieurs espèces de plantes rares. On y a retrouvé également des oiseaux rares ou typiques des tourbières.

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) a donc initié en février 2004 la formation d’un comité consultatif composé, à l’heure actuelle, de représentants de la MRC de l’Érable, de la municipalité de Villeroy, du Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ), du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), du ministère des Transport (MTQ) et du MDDEP. Ce comité a pour objectifs d’étudier et de développer différentes stratégies liées à la conservation et la mise en valeur des lots publics de la tourbière.

Le comité a présenté un premier projet de mise en valeur à l’hiver 2004 au programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier (Volet 2) du MRNF. Un montant de 33 000$ a ainsi été octroyé, ce qui a permis de faire, entre autres, un petit plan de développement, des sentiers pédestres, un trottoir de bois et un dépliant promotionnel. Durant les prochaines années, d’autres activités seront réalisées en vue de donner un statut officiel d’aire protégée aux lots publics de la tourbière. On prévoit réaliser des inventaires fauniques et floristiques afin d’élaborer un plan de conservation de la tourbière, des activités de sensibilisation, des infrastructures d’interprétation, etc.

Résumé de la deuxième phase du projet

La deuxième phase du projet a débuté en juillet 2005. Elle consiste à réaliser différentes activités de planification et de sensibilisation en vue d’assurer une meilleure protection de la tourbière. Plus précisément, cette phase prévoit la réalisation d’une campagne d’information et de sensibilisation s’adressant aux personnes qui fréquentent déjà les lieux (chasseurs et Quadistes (VTT)) et aux propriétaires dont la propriété est adjacente aux lots publics. Une subvention totale de 28 100$ provenant d’ÉcoAction et de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement a été obtenue en juillet 2005 pour réaliser cette deuxième phase du projet.

Un belvédère a été installé sur un des sentiers de la tourbière, accompagné d’un panneau abordant les impacts de la circulation des véhicules hors route dans les milieux naturels fragiles.

Cliquez ici pour afficher le panneau d’interprétation

Documents à consulter

Site Internet des partenaires

  1. Programme de financement communautaire ÉcoAction 
    Depuis 1995, le programme de financement communautaire ÉcoAction d'Environnement Canada offre un soutien financier à des organismes communautaires sans but lucratif qui participent à des projets dont les effets sur l'environnement sont à la fois positifs et mesurables.

    Le programme privilégie les projets axés sur l'action qui protègent, réhabilitent ou améliorent le milieu naturel. Le programme appuient également les projets qui renforcent la capacité des collectivités à acquérir des connaissances, des compétences, ainsi qu'à changer leurs attitudes et leurs comportements afin de poursuivre ces activités dans le futur.
  2. Fondation Hydro-Québec
    La Fondation Hydro-Québec pour l'environnement est l'expression de la volonté d'Hydro-Québec de contribuer à l'amélioration et à la protection à long terme de l'environnement en tant que citoyen corporatif engagé dans sa communauté. L'action de la Fondation est indépendante des activités commerciales de l'entreprise, mais contribue à honorer les engagements pris par Hydro-Québec en matière de développement durable et de gestion responsable des ressources.