Décembre 2018
Consulter toutes les activités
dim lun mar mer jeu ven sam
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Les Nouvelles

Vers une adaptation aux changements climatiques dans les forêts privées du Centre-du-Québec

13 mars 2018

Warning: getimagesize(http://crecq.adnhosting.ca/uploaded_data/crecq/news/icone-nouvelle_12132571-1510362352610209-684089282233807356-o-20180313103106.jpg): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.0 404 Not Found in /home/crecq/public_html/_nouvelle.php on line 351

Vers une adaptation aux changements climatiques dans les forêts privées du Centre-du-Québec


Victoriaville, le 27 février 2018.- L'organisme Aménagement forestier coopératif de Wolfe réalise un projet de mise en œuvre de travaux d'aménagement forestier, afin de diminuer la vulnérabilité des peuplements forestiers du sud du Québec aux changements climatiques.
La mise en œuvre de ce projet est rendu possible grâce à l'obtention d'une subvention du Fonds vert dans le cadre d'Action-Climat Québec. L'objectif de ce programme est d'engager la population du Québec dans la lutte contre les changements climatiques en appuyant des initiatives de la société civile encourageant des changements durables de comportements et de pratiques qui favoriseront au final la réduction des émissions de GES et l'adaptation aux impacts des changements climatiques.
Les écosystèmes forestiers sont affectés localement par plusieurs facteurs à l'échelle planétaire tels que la perte d'habitat, la pollution, les invasions biologiques, la fragmentation des écosystèmes ainsi que les changements climatiques. Les modifications environnementales qui sont engendrées peuvent être, dans certains cas, bénéfiques pour certaines espèces forestières. Pour d'autres espèces, ils pourront devenir moins favorables et même venir mettre en péril l'équilibre de l'écosystème et sa capacité à fournir des services écologiques. Les forêts du sud du Québec, particulièrement celles de la zone des forêts mixtes des Basses-Terres du Saint-Laurent et des Grands Lacs, seront soumises à plusieurs de ces contraintes environnementales au cours des prochaines décennies. L'effet des changements climatiques devrait y être particulièrement important, car elles se situent à la fois à la limite sud de la forêt boréale et à la limite nord de la forêt feuillue tempérée.
Le projet vise à mettre en place un dispositif expérimental comprenant 16 peuplements forestiers qui servira de réseau de référence pour l'évaluation des stratégies d'adaptation aux changements climatiques. Ce dispositif permettra d'expérimenter des travaux sylvicoles visant à diversifier la structure et la composition des peuplements forestiers en favorisant des essences forestières mieux adaptées au climat futur, comme par exemple, les chênes et les caryers.
Ce projet sera réalisé en collaboration avec Ouranos, le consortium sur la climatologie régionales et l'adaptation aux changements climatiques, des partenaires universitaires de l'Université du Québec à Montréal et de l'Université du Québec en Outaouais ainsi que des partenaires régionaux dont la Société sylvicole d'Arthabaska-Drummond et l'Agence forestière des Bois-Francs qui agira à titre de chargée de projet.
Renseignements
Amélie Collard Chargée de projets Agence Forestière des Bois-Francs (819) 752-4951 Amelie.collard@afbf.qc.ca

Toutes les nouvelles RSS