Décembre 2017
Consulter toutes les activités
dim lun mar mer jeu ven sam
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

Les Nouvelles

Plus de 600 ha de milieux humides d'intérêt protégés de façon volontaire

1 décembre 2017

Plus de 600 ha de milieux humides d'intérêt protégés de façon volontaire


Drummondville, le 1 décembre 2017 – Le Conseil régional de l'environnement du Centre-du-Québec (CRECQ) termine avec succès un projet de 2 ans qui visait à sensibiliser une trentaine de propriétaires à l'importance écologique des milieux humides sur leur terrain.

Le Centre-du-Québec a vu, à travers le temps, se former d'innombrables milieux humides de toute sorte. Qu'il s'agisse de tourbières, de marais, de marécages ou d'étangs, ces milieux assurent de multiples fonctions environnementales. Afin d'informer les propriétaires de l'importance des milieux humides, le CRECQ a entamé à l'automne 2015 un projet de conservation volontaire de ces écosystèmes exceptionnels.

Le projet consistait à analyser les menaces à l'intégrité des milieux humides chez certains propriétaires privés du Centre-du-Québec et leur remettre un cahier personnalisé afin de leur suggérer des actions en lien avec la protection et l'amélioration de leur milieu humide. Une fiche d'information a aussi été rédigée afin d'informer et de sensibiliser la population en général.

De plus, le CRECQ a organisé un forum d'information sur les milieux humides (en collaboration avec tous les organismes de bassin versant du territoire) et deux rencontres d'information à l'intention des municipalités. Ces rencontres ont connu un grand succès, considérant que la nouvelle Loi sur la conservation des milieux humides et hydriques les obligera à réaliser des plans régionaux de milieux humides et hydriques au cours des prochaines années.

Certains scientifiques estiment que près de 45 % des milieux humides de la vallée du Saint-Laurent aurait disparu et que 65 % des milieux restants serait plus ou moins gravement perturbés. Pourtant, les milieux humides, reconnus comme les milieux naturels les plus productifs de la planète, participent au développement de nos collectivités en fournissant des services écologiques gratuits à la population. Malgré leur valeur, les milieux humides continuent de disparaître sous l'effet des activités humaines, et ce bien malgré qu'ils soient légalement protégés.

Pour plus d'information, il est possible de consulter le www.crecq.qc.ca/MH2014.  Ce projet a été réalisé avec l'appui financier du gouvernement du Canada agissant par l'entremise du ministère fédéral de l'Environnement et du Changement climatique et de la Fondation de la faune du Québec.

Toutes les nouvelles RSS