Juin 2020
Consulter toutes les activités
dim lun mar mer jeu ven sam
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

Les Nouvelles

Des outils de localisation des corridors naturels

10 mars 2015

Des outils de localisation des corridors naturels


Le Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec est fier d’annoncer la publication de différents outils soutenant le transfert de connaissance et l’identification des corridors naturels. C’est en appui à la prise en compte des corridors naturels au niveau régional et la réalisation de travaux d’aménagements favorables à la biodiversité en milieu agricole que différents documents informatifs et analyses géomatiques ont vu le jour. Ces outils ainsi développés permettront aux intervenants régionaux de mieux évaluer le potentiel de biodiversité des territoires ciblés, d’optimiser la localisation d’aménagements fauniques et la réalisation d’éventuelles analyses de connectivité régionale. Basés sur une démarche logique et multidisciplinaire, ces travaux ont su intéresser plusieurs organismes régionaux et provinciaux et constituent déjà une référence scientifique en la matière.

Le sud du Québec est l’une des régions où s’exercent les plus grandes pressions de développement agricole, urbain et industriel. C’est aussi dans ce secteur où l’on retrouve la plus grande diversité biologique de la province. Il en résulte un paysage caractérisé par la présence de milieux naturels de plus en plus isolés les uns des autres, ce qui entraîne une perte de la connectivité entre ceux-ci. C’est pour contrer cette situation que les intervenants utilisent de plus en plus une approche globale intégrant l’identification des corridors naturels. Les corridors naturels sont des habitats (bande riveraine, boisé, milieu humide, friche, etc.) disposés de façon à permettre le déplacement de la faune et la dispersion de la flore d’un habitat essentiel à l’autre, soit pour se nourrir, se reproduire ou s’abriter. Bien aménagés, les corridors naturels offrent de multiples bienfaits: réduire l’érosion des sols et maintenir leur qualité, protéger et stabiliser les berges de cours d’eau, favoriser la pollinisation, contrôler les espèces nuisibles en abritant leurs prédateurs (ex. : vison prédateur du rat musqué), protéger les bâtiments et les champs des vents violents, réduire les coûts de chauffage, soutenir la biodiversité, etc. Avec tous ces avantages, des corridors naturels se mettent en place au Québec, et ce, avec un engouement collectif.

Il est possible de consulter l’ensemble des documents et outils relatifs à l’identification des corridors naturels sur le site internet www.crecq.qc.ca/corridornaturel.

Ce projet a bénéficié d’une aide financière de la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT) du Centre-du-Québec, de la Fondation de la faune du Québec et du volet 3 du programme Prime-Vert 2013-2018 du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). Pour la réussite de ce projet, nous sommes aussi particulièrement reconnaissants envers les intervenants suivants, qui ont mis à contribution leurs connaissances et expertises : Olga Dupont et David Leclair (Agence de géomatique du Centre-du-Québec), Enrique Martin de Villodre (Club Agrinove inc.), Michel Côté (CRRNT), Stéphanie Duranceau (Groupe Conseils Agro Bois-Francs), Julie Grenier (Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François), Louise Gratton (experte scientifique), Pierre Chouinard (MAPAQ), Édith Cadieux (ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs), Carl plante, MRC de L’Érable, Benoît Jobin et Matthieu Allard (Service canadien de la faune) et Jérôme Théau et Richard Fournier (Université de Sherbrooke). Les résultats, opinions et recommandations exprimés dans ces outils émanent du CRECQ et n’engagent aucunement ses partenaires financiers et techniques.

Andréanne Blais
Biologiste/chargée de projet
andreanne.blais@crecq.qc.ca

 

Toutes les nouvelles RSS