Décembre 2018
Consulter toutes les activités
dim lun mar mer jeu ven sam
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

Conservation de l'habitat du petit blongios

 

Plus discret que son cousin le grand héron, le petit blongios se camoufle dans quelques marais aux herbes hautes du Centre-du-Québec. Ce petit échassier ne manque pas à l'appel de la nidification printanière comme bien des plaisanciers qui se promènent en bateau dans ses habitats fragiles. Afin d'informer les riverains et les utilisateurs des rives du fleuve Saint-Laurent, le CRECQ a entamé un projet de conservation volontaire de la baie Saint-François

Crédit photo: Benoît Jobin

IMG_0607 

Situation de l'espèce

Au Canada, le petit blongios (Ixobrychus exilis) se reproduit surtout en Ontario (1500 couples), mais également le long des vallées du fleuve Saint-Laurent, des rivières Richelieu et des Outaouais et dans plusieurs grands marais du sud du Québec. L'espèce hiverne principalement le long des côtes et du golfe du Mexique, jusqu'au Panama.

Le petit blongios a toujours été considéré comme une espèce rare au Québec avec une population de 200 à 300 couples. Au Québec, l'espèce est désignée vulnérable en vertu de la Loi sur les espèces menacées et vulnérables au Québec, et menacée en vertu de la Loi sur les espèces en péril au Canada.  La perte d'habitats de nidification, l'accumulation de produits toxiques dans l'eau, la fermeture des plans d'eau par les espèces envahissantes ainsi que les perturbations causées par les activités de navigation nuisent considérablement à la survie de l'espèce.

Au Québec, des 130 sites qui ont été évalués, 69 sont protégés. Au Centre-du-Québec, on retrouve un total de huit (8) sites localisés dans la MRC de Bécancour (2) et Nicolet-Yamaska (6).

Projet

Le projet consiste  à analyser les menaces à la qualité de l'habitat du petit blongios dans le secteur de la Baie Saint-François et remettre un cahier personnalisé aux propriétaires riverains afin de leur suggérer des actions en lien avec la protection et l'amélioration de l'habitat de l'espèce. De plus, le CRECQ réalisera un panneau d'interprétation qui sera installé près de la Baie afin de sensibiliser les plaisanciers. Une fiche d'information a aussi été rédigé afin d'informer et de sensibiliser la population en générale.  

Crédit photo: Audrey Lachance pour le CRECQ
IMG_2011
 
 

Documentation

Cahier du propriétaire

Fiche d'information sur les oiseaux champêtres

Panneau d'information 

Pour de plus amples informations, communiquer avec Andréanne Blais, chargée de projet



 

logo_fondation